29 avril 2006

Petit lexique


A
A.I.M. : (Advanced Idea Mechanics) organisation terroriste, et séparatiste de l'Hydra, dont le but est le renversement des gouvernements mondiaux par des moyens essentiellement technologiques et scientifiques.
Annual : publication annuelle en marge d'une série principale et offrant divers bonus et/ou une histoire plus longue et/ou plusieurs histoires courtes. En France, bizarrement, Panini intègre les annuals Ultimate dans la numérotation normale de la série à laquelle ils sont rattachés.
Arc (story-arc) : ensemble d’épisodes formant une histoire complète (notons cependant que la plupart des évènements ont des conséquences sur la vie des personnages et sont donc, par nature, une partie d'un tout en devenir et non une histoire à part entière pouvant s'arracher de la continuité).

B
Bronze Age : désigne habituellement l'ensemble des comics parus entre le début des années 70 et le milieu des années 80, ce qui fait correspondre la fin de cette époque avec les grandes bornes chronologiques que sont Watchmen et The Dark Knight Returns.

C
Capes : terme générique désignant parfois les super-héros (cf "Masques").
CCA (Comics Code Authority) : organisation approuvant (par un sceau sur la couverture et non une réelle censure) les publications de comics aux US. Les éditeurs se soumettaient volontairement à ce qui a souvent, injustement, été qualifié de "censure". Si le code imposait (à ceux qui souhaitaient avoir sa bénédiction) des règles qui semblent parfois désuettes aujourd'hui (comme le fait que le Bien doit toujours triompher du Mal), d'autres peuvent être légitimement considérées comme bien en avance sur leur temps (notamment le fait de bannir la publicité pour le tabac). La tendance actuelle est plutôt (notamment chez Marvel) à l'auto-régulation, chaque éditeur adoptant une classification de ses publications selon l'âge auquel elle est destinée.
Cliffhanger : procédé narratif consistant, dans le cadre d'un comic, à clore un épisode sur une situation dramatique non résolue destinée à accroître l'intérêt du lecteur et à susciter un sentiment de curiosité censé le garder en haleine jusqu'à la parution de l'épisode suivant.
Comic(s) : BD américaine.
Continuité : ensemble des éléments se rattachant à toutes les séries d'un même univers et permettant de conserver une certaine cohérence à ce dernier tout en le faisant évoluer (en savoir plus (<--click)). Comment ne pas en avoir peur ? C'est simple. Imaginez une jolie jeune fille que vous rencontrez pour la première fois. Vous ne connaissez rien de sa vie et ce n'est pas cette méconnaissance qui va entraver votre attirance. D'ailleurs, au bout de quelques mois, cette personne vous sera familière. Non parce que vous aurez suivi le film de sa vie depuis son plus jeune âge, mais parce que vous aurez accompagné ses pas dans le présent. On peut prendre le train en marche, jamais aller le chercher à sa gare de départ. Il faut faire avec. Le plaisir n'est pas moindre, il est différent.
Cover : couverture, illustration réservée à la première de couverture d'un comic. Minimum syndical en matière de "bonus" lors de rééditions en librairie.
Creator owned : série dont les personnages appartiennent à un auteur (à l'inverse de Spider-Man ou Batman par exemple qui appartiennent, eux, à Marvel et DC, et non aux auteurs qui s'occupent pendant un temps de leur destin).
Crossover : histoire se déroulant dans différentes séries et faisant éventuellement se rencontrer des protagonistes issus d’univers différents.
CW : Civil War, crossover (et série éponyme) contant l'affrontement de nombreux héros lors de la promulgation du Superhuman Registration Act. Les deux camps ont à leur tête Captain America (pour les anti-recensement partisans de la clandestinité) et Iron Man (pour les légalistes fidèles au sénat et au peuple américain). L'expression Civil War a une plus grande signification aux US qu'en France puisqu'elle fait directement référence à la guerre civile américaine (bien réelle celle-ci) qui a déchiré les Etats-Unis de 1861 à 1865 et que l'on connaît mieux en France sous l'appellation "guerre de sécession".

D
Deadline : date butoir pour rendre un travail à un éditeur.
Distinguée Concurrence : manière, chez Marvel, de désigner parfois, sans le nommer vraiment, le concurrent DC Comics (les initiales DC étant en fait, à l'origine, une abréviation de Detective Comics).

E
Event : Evènement global (House of M, Civil War, World War Hulk, Secret Invasion...) ayant des répercussions importantes sur de nombreuses séries. Dans les faits, contrairement au crossover classique qui "traverse" différentes séries, l'event moderne est constitué d'une série principale indépendante autour de laquelle s'articulent des tie-ins.

F
Fill-in : épisode « tampon » entre deux équipes d’artistes sur une même série (ou épisode permettant aux artistes principaux de rattraper leur retard).

G
Geek : terme, souvent péjoratif, désignant un fan, un "mordu". A l'origine, "geek" est employé pour désigner un adepte de l'informatique (ou des jeux vidéos) qui, de par une supposée addiction, devient associal ou affiche un comportement ouvertement déviant (comme le fait de ne se nourrir que de pizzas lol). Dans le cadre des comics, le terme conserve, à mon sens, son côté négatif, bien que j'avoue ne pas bien cerner en quoi la lecture (même régulière) peut être dangereuse (en tout cas, pas plus que le jardinage).
Golden age : désigne l'ensemble des comics parus jusqu'au milieu des années 50. Chez Marvel, Captain America, Namor ou encore la première Torche sont issus de cette époque. Le Superman de Siegel et Shuster reste toutefois le grand précurseur du genre super-héroïque.
Graphic novel : littéralement, « roman graphique », histoire complète publiée en grand format et supposée de « qualité ».

H
HoM : House of M, crossover (et série en 8 épisodes de Bendis et Coipel) où l'on a vu s'installer, suite à une perte de contrôle des pouvoirs de la Sorcière Rouge, une réalité altérée dans laquelle les mutants, avec à leur tête la Maison Magnus, dirigeaient le monde. La principale conséquence des évènements, après le retour à la réalité classique, est la disparition des pouvoirs de la plupart des mutants. De plusieurs millions, ceux-ci passent maintenant à 198 (ce qui donnera lieu à la mini-série du même nom).
Hydra : organisation subversive visant la domination mondiale. Son nom fait référence à l'Hydre mythique et à sa particularité ("Coupez une tête, il en repousse deux !"). Le salut utilisé par ses membres, Hail Hydra, est une variation évidente du Heil Hitler national-socialiste. Spider-Woman a un temps été utilisée comme agent double au sein de l'Hydra par Nick Fury. L'une des grandes opérations récentes de l'Hydra a été la tentative d'empoisonnement de l'Ogallala Aquifer, des nappes phréatiques fournissant en eau potable la population de huit états américains.

I
Illuminati : Groupe de héros, créé après la guerre Kree/Skrull, et regroupant Reed Richards (des Fantastic Four), le professeur Charles Xavier (fondateur des X-Men), Blackagar Boltagon (alias Flèche Noir, chef des Inhumains), Tony Stark (Iron Man, ex ministre de la défense des Etats-Unis, ex directeur du SHIELD et membre fondateur des Vengeurs), Namor (souverain des Atlantes qui contrôlent les océans) et enfin le Dr Strange (maître des Arts Mystiques).
Les six hommes ne constituent pas une équipe classique, se battant contre une menace précise, mais plutôt un groupe occulte prenant de graves décisions lorsque la situation l'exige (ils vont notamment exiler Hulk dans l'espace ou encore se pencher sérieusement sur le cas de Sentry).
Notons que Black Panther (souverain du Wakanda), bien que sollicité à l'origine, a refusé de rejoindre le groupe et que des tensions régulières opposent Namor à Stark.

L
Latveria : (Latvérie) pays imaginaire dirigé par Victor Von Doom (Dr Fatalis) et situé en Europe centrale. Il est bordé au sud par la Symkarie (autre pays fictif), à l'est par la Roumanie, à l'ouest par la Serbie et au nord par la Hongrie. Bien qu'ayant des lacunes en matière de justice (plutôt expéditive) et très autoritaire, le régime de Fatalis a notamment remporté de grands succès en matière de sécurité, d'emploi et de santé publique, ce qui lui vaut une certaine popularité intérieure (qui a du mal à se transposer sur la scène internationale). La capitale est Doomstadt. La langue, le latvérien, est un dialecte dérivé du hongrois. La population serait d'environ 500 000 habitants. De par son haut niveau technologique, ce pays a un rôle géostratégique important en Europe voire dans le monde.

M
M Day : Jour M, moment où la plupart des mutants, dans l'univers Marvel classique, perdent leurs pouvoirs. Restent alors les "198", soit moins de 0,01% des mutants, et non 10% comme certains l'affirment dans leurs éditos. De même, bien des personnages sont abusivement recensés comme "membres" des 198 sur des sites francophones alors qu'ils ne sont même pas mutants à la base (Black Cat par exemple). Les seules sources officielles valables sont les fichiers O*N*E, parus, en VF, dans les X-Men Extra #58 et #60. Tout le reste n'est qu'extrapolation.
Mainstream : littéralement, « courant principal », désigne les séries majeures dans le monde des comics, voire même les éditeurs pricipaux.
Marvel : l'un des deux géants (avec DC Comics) de l'édition de comics aux US. La maison Marvel a été créée en 1939 sous le nom de Timely Comics.
Masques : terme utilisé parfois pour désigner les super-héros, même non "masqués" à proprement parler. L'expression n'est pas récente, Alan Moore lui-même l'utilise dans son roman graphique "Watchmen" en parlant de "tueur de masques".
Maxi et mini-séries : séries comprenant un certain nombre d'épisodes en marge des publications (on-going) principales. Le nombre varie suivant les sources ou même les éditeurs, pour ma part, j'utilise le terme mini-série de 2 à 6 épisodes, le terme maxi-série pour 7 épisodes ou plus. Je précise qu'à l'origine cependant, le terme maxi-série semblait plutôt désigner un ensemble de 12 épisodes.
MGH : Mutant Growth Hormone (hormone de croissance mutante), drogue illégale dotant ses adeptes de pouvoirs génétiques temporaires. Cette substance permet également de booster, pendant un temps, les pouvoirs de ceux qui en sont déjà dotés.
Modern Age : désigne l'ensemble des comics parus depuis le milieu des années 80 jusqu'à nos jours.

O
On-going : série mensuelle régulière, non limitée dans le temps.
One-shot : épisode unique (avec un début et une fin).

R
Relaunch : relance d'une série à partir du numéro 1 (il ne s'agit pas d'une réédition mais d'une "remise à zéro" de la numérotation des comics).
Retcon : (Retroactive Continuity) changement ou ajout apporté à la continuité d'une série. Il faut différencier la retcon de "complaisance", utilisée par un auteur pour justifier sa vision d'un personnage, la retcon de "nécessité", permettant de se débarrasser d'anachronismes ou de non sens (certains personnages participent à des conflits récents en opposition à la guerre du Vietnam par exemple, cela afin de leur garder un âge supposé "raisonnable") et la retcon "pure", permettant d'enrichir le passé d'un personnage ou d'un univers, sans pour autant le dénaturer.
Run : intégralité du passage d’un dessinateur ou scénariste sur une série.

S
Sandwicherie : ou "sandwicherie italienne" [expression purement Neaultèsque]. Sous-entend, de manière quelque peu péjorative, la maison d'édition Panini et ses tares.
S.H.I.E.L.D. : Supreme Headquarters, International Espionage, Law Enforcement Division dans un premier temps puis Strategic Hazard Intervention, Espionage and Logistics Directorate. Agence d'espionnage et d'intervention spéciale dont Nick Fury est le directeur (il ne le sera plus à la suite des évènements de Secret War et sera remplacé par Maria Hill puis, après Civil War, par Tony Stark). Le SHIELD sera dissout après Secret Invasion.
Silver age : désigne l'ensemble des comics parus de la fin des années 50 jusqu'au début des années 70. L'époque est caractérisée par l'apport de Stan Lee (plus que secondé par Kirby et Ditko) chez Marvel, avec une nette humanisation des héros et un foisonnement créatif assez exceptionnel.
Sidekick : ("acolyte") personnage secondaire servant de faire-valoir au héros principal.
Sketchbook : carnet de croquis.
Splash Page : pleine page, visuel impressionnant censé "éclabousser" l'oeil du lecteur.
Spin-off : série dérivée de l'univers d'une autre.
Spoiler : passage d'un article contenant des informations censées gâcher le plaisir d'un lecteur et/ou spectateur.
Storytelling : narration, manière de scénariser une histoire.
Superhuman Registration Act (SRA) : (loi de recensement des surhumains) loi promulguée par le sénat des Etats-Unis d'Amérique et visant à mettre fin à la clandestinité des métahumains en les obligeant à révéler leur identité aux autorités (et non au grand public) et à évoluer dans un cadre légal en tant qu'employés du gouvernement, un peu à la manière des agents du S.H.I.E.L.D. ou du FBI.

T
Terre 616 : univers des héros Marvel "classiques".
Tie-in : histoire liée à une saga précise mais non nécessaire à la compréhension de cette dernière.
TPB : trade paperback, album regroupant les épisodes d’une même histoire, comics paraissant en librairie et non en bureau de presse.

U
Ultimate : collection regroupant des titres modernisant l'origine et réinterprétant les aventures des héros Marvel dans un univers différent (la terre 1610).
UMAC : acronyme de Univers Marvel & autres Comics (le nom de ce blog), qui évoluera par la suite, plus ou moins officiellement, en Univers Multiples, Axiomes et Calembredaines.

V
Variant : terme désignant un comic disponible avec une couverture différente de la version "normale". En France, ces "variants" sont disponibles uniquement dans les comic shops ou les boutiques online.

W
What If : histoire, en général en un seul épisode, présentant un futur alternatif à partir d'une hypothèse remettant en cause un élément clé d'un personnage (ex : "Que se serait-il passé si Magneto avait fondé les X-Men à la place de Xavier ?" ou encore "Que se serait-il passé si Jessica Jones avait rejoint les Vengeurs ?").