21 janvier 2007

Courrier des lecteurs : VO vs VF

Ah, qu'il est loin le temps où le courrier et sa transmission acquéraient leurs lettres de noblesse à travers le Pony Express où plus tard, et plus près de chez nous, l'Aéropostale. Non seulement à l'époque certaines personnes savaient écrire mais en plus d'autres risquaient leur vie pour acheminer leurs missives, précieuses ou non.
Là, vous vous dites, "mais qu'est-ce qu'il nous chante avec ses histoires de lettres ?" eh bien, j'y viens, doucement mais inexorablement. Je vous parle aujourd'hui du fameux et si irritant "courrier des lecteurs" que l'on trouve dans presque toutes les parutions kiosque de chez Marvel et Panini. Pourtant, le traitement et l'intérêt ne sont pas les mêmes entre les deux éditeurs. Voyons donc les différences.
La VF tout d'abord. En général, les courriers commencent tous par une flopée de compliments si exagérés que l'on se demande parfois si l'équipe paninesque ne les écrit pas elle-même. En plus, bon, ce ne sont pas eux qui forment les équipes créatives, qui inventent les histoires, créent les dessins, coordonnent les séries, etc. Leur principale tâche étant un travail de traduction (non exempt d'immenses bourdes), il n'y a pas de quoi tomber de sa chaise d'admiration tout de même. Les courriers se divisent ensuite en deux catégories principales : les gens qui donnent leur avis sur tel ou tel sujet et ceux qui posent des questions. Pour la première catégorie, si elle se justifiait à l'époque où le Net n'existait pas, on a du mal aujourd'hui à en comprendre le réel intérêt. Pour la seconde, c'est presque pareil, bien des questions posées pourraient trouver une réponse quasi immédiate après une recherche adéquate sur Google. Reste par contre des questions plus précises, concernant la politique éditoriale de Panini, qui pourraient être intéressantes, mais qui restent toujours systématiquement sans réponse. Et lorsqu'il y a réponse, elle est si évasive qu'elle frise le foutage de gueule : "on verra", "ah bonne idée, pourquoi pas ? ", "oui mais qu'en pensent les autres ?"...
Autrement dit, à part le fait pour Panini de remplir une page à bon compte et sans fournir le moindre travail, cette rubrique n'a rigoureusement pas le moindre intérêt.

Pour la VO, c'est légèrement différent. Bien sûr, les gens donnent toujours leurs avis mais là, il y a des réponses réelles et argumentées de la part de Marvel. Mieux encore, si l'on prend l'exemple de la série Ms. Marvel dont j'ai parlé très récemment, c'est le scénariste, Brian Reed en personne, qui répond chaque mois aux lecteurs. De plus, les discussions tournent toujours autour de l'épisode précédent (ce qui paraît normal) alors que les courriers de lecteurs français dans les parutions Panini, eux, concernent toujours des épisodes datant de plusieurs mois, on se demande bien pourquoi. Réussir à avoir du retard dans un domaine qui ne demande aucun travail, c'est tout de même un bel exploit. Revenons à la VO : Reed justifie ses choix, commente les idées des fans, fait parfois face aux critiques qui ne sont pas du tout éludées, de plus, il plaisante, rédige proprement ses réponses, bref, on sent qu'il y passe du temps. Surtout, l'intérêt d'échanger quelques mots directement avec les créatifs est indéniable, on sait d'ailleurs quel poids peuvent avoir les fans aux US sur l'évolution des histoires et personnages (même si personnellement, je regrette cette pression sur les scénaristes).

Qu'en est-il donc de ce principe du "courrier des lecteurs" ?
Il y a du pour, certes, mais essentiellement pour les publications en VO. Pour les mensuels français, il s'agit surtout d'une page inutile dont la fonction première est le remplissage sans effort. Car, en supprimant cette rubrique, on pourrait imaginer ajouter un plus aux publications, avec par exemple une interview d'un auteur, une fiche de personnage ou même, pourquoi pas, un simple croquis ou encore un petit sujet sur une adaptation ciné, un jeu ou des figurines, bref, les idées ne manquent pas mais elles supposeraient un tout petit peu plus de travail que les 30 secondes que consacre actuellement Panini à cette page dont l'intérêt frise le néant.

ps : j'en profite pour signaler que j'ai changé la catégorie "pas glop" en "snikt", explications détaillées dans la FAQ. ;o)